Cornichons Français Aigre Doux à l'Aneth Bio

Oups !

Votre panier est vide... mais vous trouverez ici de quoi le remplir 👇🌈✨

Cornichons Français Aigre Doux à l'Aneth Bio

Bravo Hugo

660 g

9,24 €/kg

6,10 €

Prix de référence
-24%
7,99 €

Origine

Fabrication : France

Ingrédients : France

Nutri-score

Nutriscore

Ecoscore

Ecoscore

Régime & valeurs

  • Fait en France

À propos

Description

En plus de vous régaler à l'apéritif, en achetant ces cornichons vous participez au maintien de la filière France des cornichons ! Bravo Hugo propose, dès 2019, une gamme complète de cornichon français bio en magasins spécialisés. Une gamme qui a pu voir le jour grâce aux engagements pris par la PME Reitzel depuis 2016 pour relancer la filière française du cornichon. Cette filière avait disparu de nos champs dans les années 90, faute de débouchés pour les agriculteurs de nos régions ! Chapeau !

Conseils d'utilisation

Avant ouverture : à conserver à l'abri de la chaleur et de l'humidité. Après ouverture : à conserver au réfrigérateur, dans un maximum de jus et à consommer dans le mois suivant l'ouverture.

Type d'emballage

Verre

Composition

Ingrédients

Cornichons*, eau, vinaigre d'alcool*, sucre de canne*, sel, arôme naturel d'aneth*, graines de moutarde jaune*, aneth*. *Ingrédients issus de l'agriculture biologique

Informations et allergènes

Fait en France, Cornichons Français

Contient de la moutarde

Valeurs nutritionnelles moyennes pour 100g

Énergie184 kJ / 44 kcal
Matières grasses0,5 g
dont acides gras saturés0,5 g
Glucides6,4 g
dont sucres5,7 g
Fibres Alimentaires2 g
Protéines1,4 g
Sel1,8 g

Qui fabrique ce produit

Bravo Hugo propose, dès 2019, une gamme complète de cornichon français bio en magasins spécialisés. Une gamme qui a pu voir le jour grâce aux engagements pris par la PME Reitzel depuis 2016 pour relancer la filière française du cornichon. Cette filière avait disparu de nos champs dans les années 90, faute de débouchés pour les agriculteurs de nos régions. Une hérésie pour Reitzel qui a décidé de réimplanter ce fruit de notre patrimoine culinaire sur notre territoire, en permettant à des agriculteurs de dégager des revenus grâce à cette culture. Les premières années ont permis de réapprendre, avec les agriculteurs partenaires, à produire ce petit fruit capricieux en conventionnel. Une phase nécessaire pour mettre en place des productions bio, avec des risques mesurés, autant pour les agriculteurs que pour l’entreprise et ses collaborateurs.