Les 10 commandements pour commencer le zéro déchet

Vous ne savez pas par où commencer pour réduire vos déchets ? C’est normal ! On ne s’engage pas dans une démarche Zéro Déchet du jour au lendemain : changer ses habitudes prend du temps et se fait petit à petit. Soyez patient et persévérant... Et suivez nos 10 commandements pour réussir votre transition vers le Zéro Déchet !

1. Toujours un sac cabas tu auras

Le sac cabas, c’est le B.A-BA, mais on préfère quand même vous le rappeler. On est sûr que vous avez des dizaines de tote bags qui se cachent dans vos tiroirs. Alors pour éviter de vous retrouver à court, pensez à :

  • en mettre quelques uns dans votre voiture
  • en laisser sur votre lieu de travail (on n’est jamais à l’abri d’un apéro à l’improviste)
  • en glisser un dans votre sac

2. Jamais sans ta gourde tu ne sortiras 

Pour lutter contre le fléau des bouteilles plastique, achetez-vous une gourde ! Il existe différents modèles plus ou moins fantaisistes en différents formats.

A La Fourche, nous avons choisi de vous proposer les gourdes Gobi. Moins chère, personnalisable et écologique, la gourde Gobi est fabriquée en France dans le Val-de-Marne et assemblée dans un ESAT (qui emploie uniquement des travailleurs handicapés). La Gobicarte (qui se glisse dans votre Gobi gourde pour la personnaliser) est fabriquée par un imprimeur français sur du papier certifié FSC ou PEFC.

 

Vrac zéro déchet

3. Du vrac tu achèteras

Aujourd’hui, 85% des emballages jetés par les ménages sont de nature alimentaire : une bonne raison de les réduire ! La solution ? Acheter le plus possible en vrac. Déjà parce qu’on n’a pas d’emballages à jeter, mais aussi parce qu’on a tendance à n’acheter que ce dont on a besoin ; donc on gaspille moins. 

Pour commencer, veillez à avoir quelques contenants propres et suffisamment grands pour conserver vos prochains achats. Ensuite, allez-y progressivement en commençant par les produits secs, de base comme : les pâtes, le riz, la farine, le sucre, les noix, les amandes… Faites l’inventaire de vos placards et le point sur vos besoins.

A La Fourche, nous vous proposons une trentaine de références en vrac, dans des formats de 250g, 500g et 1kg. Nous les envoyons dans des sachets en papier kraft 100% recyclé et recyclable. Pour des raisons logistiques, nous ne pouvons pas encore installer de système de consigne ou récupérer les contenants de nos adhérents. Nous vous conseillons donc de conserver ces sachets kraft et de les utiliser lorsque vous allez chez le primeur par exemple, mais sachez qu’ils vont aussi au compost !

4. De boules à thé et de cafetière sans filtre tu te serviras

Allez, adieu le thé et les tisanes en sachet ! En plus d’ajouter des déchets, une récente étude a révélé qu’un seul sachet en matière plastique (en Nylon ou PET) libérait 13 à 16 microgrammes de particules (et c’est énorme) au contact de l’eau chaude. On ne sait pas encore les effets sur notre santé, mais par principe de précaution, on les élimine de notre quotidien.

Pour les amateurs de café, optez plutôt pour une cafetière à piston ou à l’italienne, vous n’aurez rien à jeter. Pour ceux qui restent fidèles au filtre, choisissez des filtres à café réutilisables en lin bio ! Et n’oubliez pas, le marc de café trouve de nombreuses utilisations !

 

Beeswax emballage zéro déchet

5. Des emballages lavables tu emploieras

Plutôt que d’utiliser du film plastique non recyclable ou de l’aluminium, tournez-vous vers le tissu ! Il est très efficace pour recouvrir des plats, transporter des sandwichs ou conserver le pain ou des fruits & légumes entamés. Le petit soucis, c’est qu’il risque d’absorber les éléments humides. Sur La Fourche, nous vous proposons des emballages réutilisables fabriqués à partir de cire d'abeille, lavables et compostables. Du génie ! 

Autre solution DIY : le beeswax wrap. Il s’agit d’imperméabiliser un morceau de tissu avec de la cire d’abeille pour le rendre réutilisable. 

Il vous faut :

  • Un morceau de coton très fin (de la taille que vous souhaitez)
  • De la cire d’abeille
  • Un plat allant au four et du papier cuisson

 

Comment vous y prendre :

  1. Tracez sur votre tissu la forme souhaitée, puis découpez-le. Attention, le tissu doit être propre et avec le moins de plis possible.
  2. Tapissez le fond d’un plat de papier cuisson afin de le protéger de la cire et disposez le morceau de tissu dessus.
  3. Saupoudrez de cire d’abeille.
  4. Chauffez votre four à une température assez basse (80/100°C environ) puis enfournez pour quelques minutes jusqu’à ce que la cire soit fondue.
  5. Sortez le plat du four et saisissez votre tissu par les bords : attention, c’est chaud ! Il va durcir en quelques instants au contact de l’air ambiant.

 

Lavez le beeswax wrap avec de l’eau (pas trop chaude), du liquide vaisselle et une éponge très douce (voire tout simplement vos mains).

Si vous ne vous sentez pas prêt.e à vous lancer là dedans, il vous reste la solution des bocaux en verre, des sachets kraft et de la ficelle ! Vous pouvez également acheter en ligne des couvre-plats élastiques ou ajustables, des pochettes de conservation et des sacs de congélation imperméables.

6. Les indispensables du ménage tu prendras

On vous a présenté notre guide du ménage écolo avec des alternatives bio et naturelles aux produits d’entretien chimiques. Mais si vous ne deviez garder que 4 produits phares pour réaliser vos propres produits d’entretien, il vous faut : 

  1. Du vinaigre blanc : pur, c’est un excellent détartrant pour la bouilloire (à ne pas faire bouillir) ou pour les toilettes, ou dilué avec de l’eau dans un pulvérisateur pour laver la salle de bain, les robinets, les vitres...
  2. Du savon noir : avec de l'eau chaude pour nettoyer la vitrocéramique, les plans de travail, les meubles, le four, le micro-ondes ou encore les sols en carrelage. 
  3. Du bicarbonate de soude : bon désodorisant pour le frigo, mais il peut aussi servir de poudre à récurer avec une éponge humide en frottant, et pour gratter les poêles rebelles avec de l’eau bouillante.
  4. Et du Savon de Marseille : pour faire son liquide vaisselle, comme détachant avant lavage sur un linge humide, en désodorisant et anti-mites dans le placard.

 Savon solide APO Zéro déchet

7. Des savons solides tu utiliseras

Un petit pas pour l’humanité mais un grand pas pour vous ! Celui d’abandonner à tout jamais les savons liquides à la pompe partout dans la maison, ainsi que les gels douche et autres shampoings en bouteilles plastiques.

Jetez un coup d’oeil à la gamme APO. Savon pour les mains qui sentent délicieusement bon, savon pour les plus petits, savons pour les peaux sensibles… Vous trouverez forcément le savon qui vous convient. Pour les shampooings Zéro Déchet, allez faire un tour au Secrets de Provence

    8. Dans des produits durables tu investiras 

      Entre les cotons démaquillants, les rasoirs jetables, les mouchoirs en papier ou encore les protections périodiques, ça fait beaucoup de déchets dans une vie. La solution ? Revenir aux produits que nos grands-mères utilisaient. Ça peut paraître régressif et pourtant, c’est l’avenir !

      • Un oriculi pour dépoussiérer nos oreilles
      • Des cotons démaquillants, et de quoi tenir toute la semaine s’il vous plaît 
      • Un lot de culottes menstruelles à tester au prochain cycle
      • Des mouchoirs en tissu (allez jeter un coup d'oeil dans les placards chez vos parents!)
      • Un rasoir de sureté
      • Des couverts en bois

        Friperie Seconde main

        9. De jeter tu t’interdiras

        Qu’il s’agisse de nourriture, de vêtements, de meubles ou d’électroménagers, le challenge qu’on vous propose c’est de trouver une solution à tout ce que vous êtes tenté.e de jeter. 

        Donc qu’est-ce qu’on fait ?

        • On fait preuve de créativité ! Avec les restes de nourritures notamment. 
        • On donne nos vêtements à des associations ! Et idéalement, on essaie de retenir au maximum notre fièvre acheteuse pour ne pas jeter ce qu’on a acheté sur un coup de tête. Vous avez aussi la possibilité de les revendre (et d'acheter d'occasion) en friperies ou sur des sites comme Vinted.
        • On revend nos livres, les petits objets ou encore les meubles en ligne ou dans des brocantes. 
        • On vérifie si nos machines et électroménagers peuvent être réparés avant de les jeter !

        10. Un compost tu feras

        40% de nos déchets ménagères pourraient servir à nourrir et fertiliser le jardin ! Dommage de priver nos plantes d’un engrais naturel et non polluant non ? Recycler ses déchets organiques, c’est aussi économique et cela permet de limiter le volume de déchets à trier. 

        Suivez notre guide pour faire votre compost maison ! On vous donne toutes les clés pour réussir votre compost au fond votre jardin et même dans un appartement grâce à nos amis les lombrics. Et non, aucun risque qu’ils viennent se balader chez vous, les vers n’aiment pas la lumière et sont bien mieux au chaud dans le compost.