Tarama végétal

Plébiscité par les blinis du monde entier, le tarama est l'allié iodé de chaque apéro qui se respecte. Mais dans sa version industrielle, il est souvent très gras, trop salé, bourré de conservateurs et d'additifs ; comme le E312, un additif aussi appelé acide carminique, issu de la cochenille (un insecte) qui assure au tarama un rose des plus flamboyants.

Pourtant au naturel, cette spécialité grecque est simplement réalisée à partir d'oeufs de poisson (40% minimum, la plupart du temps du cabillaud), d'huile végétale, de lait et de jus de citron. Pour ceux qui ont banni le poisson de leur alimentation ou sont intolérants au lactose, on vous a déniché une recette 100% vegan et tout aussi savoureuse.

Tarama végétal

Elle devrait surprendre les plus réfractaires au dîner de Noël, et être une alternative goûteuse pour les futures mamans qui ne peuvent pas manger de poisson cru ! Les algues apportent le côté iodé, le thé la saveur fumée (qu'on peut aussi remplacer par du tofu), les graines de chia la texture, et le concentré de tomate, la couleur rosée.

Ingrédients

Préparation

  1. Dans une casserole, faites cuire les lentilles avec le thé fumé dans 2 fois leur volume en eau, pendant 15 minutes environ. Egouttez.
  2. Dans une petite casserole, faites chauffer doucement la purée d'amande avec la crème végétale, l'agar-agar et les paillettes d'algues pendant quelques minutes.
  3. Placez les lentilles, la crème d'algues et le reste des ingrédients dans un blender, puis mixez jusqu'à obtenir un mélange lisse et homogène.
  4. Placez au frais pendant 30 minutes au moins avant de servir avec des toasts.
  5. Dégustez bien frais !

Bon appétit !

Et qu'est-ce qu'on boit avec ça ? Un vin blanc avec une belle acidité pour trancher avec la texture grasse du tarama et capable de résister aux notes iodées ! 

Tarama végétal

Recette de La gourmandise selon Angie