4 astuces pour une salle de bain zéro déchet

Vous souhaitez réduire vos déchets au quotidien ? Commencez par votre salle de bain ! Plus simple à adopter que dans la cuisine, c’est la bonne pièce pour vous y mettre progressivement dans toute la maison. Cela ne vous prendra pas beaucoup de temps ni d’organisation ; juste un petit investissement financier dans certains produits au début, mais ensuite ce ne seront que des économies et un poubelle allégée chaque semaine. 

Voici donc quelques conseils pour éliminer les emballages de votre salle de bain et vous guider dans votre transition zéro déchet. 

1. Dites adieu au plastique 

1.1 Lavez-vous au savon !

L’idée est de supprimer tous les bouteilles en plastique de votre salle de bain. Les formats solides permettent ainsi d’éviter leur fabrication (qui pollue et nécessite de l'énergie) et leur recyclage quand il y a lieu.

Vous pouvez opter pour un traditionnel Savon de Marseille, simple et efficace. Outre qu’il n’est pas forcément très maniable, il peut parfois être un peu agressif pour les peaux sèches ou sensibles. Dans ce cas, tournez-vous vers les savons saponifiés à froid comme ceux de la marque APO. Elle propose des savons adaptés à toutes les peaux, même les plus fragiles des bébés et enfants.

Pourquoi choisir un savon saponifié à froid ? La saponification est un procédé artisanal qui permet la transformation des corps gras (huiles) en savon et glycérine, grâce à la soude (qui disparaît totalement), le tout sans cuisson. Les huiles sont donc mieux préservées et la glycérine conservée. De plus, la fabrication nécessite très peu d’énergie et les matières premières sont biodégradables et non toxiques. 

Savon solide APO

1.2 Tester le shampoing solide

C’est souvent le plus difficile à adopter lorsqu’on est habitué·e au shampooing liquide classique. Notre conseil, PERSÉVÉRER ! En effet, il faut prendre l’habitude au début de se frotter un savon sur le caillou. De plus, notre belle crinière met un certain avant de s’y faire, mais tout devrait rapidement se réguler. Si au bout d’un mois vous n’êtes toujours pas convaincu·e, testez une autre marque ! Essayez aussi d’alterner votre shampoing solide avec un ou plusieurs autres shampooings classiques.

Et si vous testiez les shampooings solides fabriqués en France de la marque Secret de Provence ? Cheveux secs, gras, fourchus… vous trouverez forcément celui qui vous convient pour commencer.

  1.3 Adopter un déodorant et dentifrice solides

Pour le déodorant et le dentifrice aussi, vous trouverez leurs versions solides sur La Fourche, vendus dans des boîtes en métal. Ensuite, vous n’avez plus qu’à racheter la recharge. Nous avons choisi la marque Pachamamaï, une savonnerie française et artisanale, reine en matière de cosmétiques zéro déchet. 

Vegan et non testés sur les animaux, les soins Pachamamaï sont 100% naturels, issus de produits bio et éco-responsables. Que demander de plus ?  

2. Bannissez les produits à usage unique

2.1 Faites le plein de cotons et lingettes lavables

Cotons, lingettes démaquillantes… On en jette combien par jour ? 2 ou 3 par personne ? Même s’ils sont biodégradables, le mieux est d’adopter les cotons et lingettes lavables.

Généralement, vous avez le choix parmi 3 différentes matières en fonction de ce que vous utilisez pour vous démaquiller. 

  • L’eucalyptus, doux et souple, a l’avantage de ne pas trop bouger au fil des lavages. C’est aussi une viscose qui respecte la nature et que vous pouvez utiliser avec tous les démaquillants.
  • Le coton se présente souvent en deux faces : l’une lisse pour les produits épais et l’autre en éponge pour un démaquillage plus profond avec des produits fluides. Le bémol, c’est que le coton nécessite davantage d’eau pour être fabriqué.
  • Le bambou est aussi doux et souple, mais il ne convient qu’aux laits et huiles démaquillantes. De plus, lors de la transformation de la plante en fil, le bambou nécessite un produit non recyclable. 

 

A La Fourche, vous les trouverez chez Les Tendances d’Emma. La marque est LA spécialiste pour vous accompagner vers le Zéro Déchet dans votre hygiène quotidienne. Kit pour se démaquiller, carrés pour bébé, coussinets d’allaitement… Vous trouverez forcément ce qui vous convient. 

Les tendances d'Emma

2.2 Adieu les coton-tiges, bonjour l’oriculi !

De toute façon, la vente de coton-tiges en plastique sera interdite à partir du 1er janvier 2020 ! Ceux qui adorent se titiller le canal de l’oreille pourront encore se tourner vers les coton-tiges biodégradables, mais pourquoi ne pas tester l’oriculi, l’alternative zéro déchet ? Au delà de son aspect durable, le cure-oreilles est bien meilleur pour le nettoyage des oreilles. En bambou, il nettoie les oreilles en douceur et permet de retirer les petites choses disgracieuses sans risquer de créer des bouchons d’oreille.

2.3 Investissez dans les culottes menstruelles 

Que vous utilisiez déjà la cup ou pas, vous pouvez aussi essayer les culottes menstruelles. De plus en plus de marques (Fempo, Moodz, Réjane entre autres) se lancent et proposent différents modèles et couleurs, adaptés à tous les flux. 

Au début, cela représente un certain coût : 90€ minimum pour 3 culottes de règle (plusieurs marques proposent des lots à des tarifs avantageux). Les plus jolies culottes atteignent même 60€ ! Mais quand on voit ce qu’on dépense chaque mois pour les protections hygiéniques, c’est vite rentabilisé !

Notre conseil, avant de casser votre PEL en culottes de règles : testez différentes marques, différents modèles ; même si vous trouverez peut-être votre bonheur dès le premier coup. Essayez à la maison pour commencer, puis toute une nuit, au début et à la fin des règles. Ce qui correspond à votre meilleure amie ne vous correspond peut-être pas. Vous pourrez ainsi vous faire une idée sur ce qui vous convient le mieux !

Brosse à dent

3. Optez pour des produits durables 

3.1 Choisissez une brosse à dents à tête interchangeable ou biodégradable

Si on change de brosse à dents tous les deux à trois mois comme c’est généralement conseillé, ça fait rapidement beaucoup de plastiques dans une vie ! Vous avez donc deux solutions :

  • Soit la brosse à dent à tête interchangeable en liège ou en algue : on ne jette que la tête (en plastique recyclé en France) que l’on change à la même fréquence que la brosse à dent classique. 
  • Soit la brosse à dent compostable en bois de hêtre, issu de forêts françaises éco-gérées : mise à part la tête de la brosse à dent qu’on coupe en fin de vie car non recyclable, le reste peut aller direct au feu ou au compost !

3.2 Préférez les accessoires de vos grands-parents !

Vous vous rappelez le rasoir de sureté de votre père voire de votre grand-père ? Et bien c’est celui-ci ! En inox, chrome ou aluminium, il a un manche simple ou en bois. Vous n’avez plus qu’à changer la lame. C’est résistant, durable, pratique et économique. Ciao les rasoirs roses et bleus jetables en plastique !

De même, allez jeter un coup d’oeil dans le grenier de vos parents ! Vous aurez peut-être la chance de dénicher un beau peigne ancien. Sinon vous pouvez simplement acheter un peigne en bois certifié et biodégradable, fabriqué à la main souvent en Europe, qui remplacera en un coup de main votre peigne en plastique.

4. Jouez la carte de la simplicité 

4.1 Nettoyez avec des produits naturels

On vous parlait déjà des alternatives bio et naturelles dans notre guide du ménage écologique. En premier lieu, le miraculeux vinaigre blanc. Naturel et biodégradable, c’est vraiment l’indispensable multifonction : il désinfecte, désodorise, détartre… Selon les matériaux, vous pouvez utiliser le vinaigre blanc seul (pour décrasser les joints de carrelage ou détartrer les toilettes) ou dilué dans un vaporisateur (pour nettoyer la robinetterie, la parois de la salle de bain, pour astiquer les miroirs).

Pour nettoyer le sol ou tous les autres meubles de la salle de bain, tournez-vous vers le savon noir ! Il est fabriqué en France à base de savon de Marseille à l’huile d’olive, cuit au chaudron. Utilisez aussi une éponge lavable ! Vous pouvez même la fabriquer vous-même à partir de tissus de récup’ en suivant le tuto de l’éponge japonaise Tawashi en dessous ;)

4.2 Choisissez une routine beauté simple

On est souvent tenté d’accumuler moultes produits de beauté pour répondre à chaque problème de notre visage et notre corps, alors qu’on pourrait se contenter du minimum en trois ou quatre produits. Vous éviterez ainsi d’accumuler des emballages, de mettre une multitude de composants soit-disants miracles sur vous et en plus, vous ferez de belles économies !

Aussi, privilégiez les produits bruts et naturels ! C'est fou ce qu'on peut faire avec des ingrédients du quotidien comme le miel, les oeufs, les huiles végétales... Voici un DIY tout simple pour faire votre propre exfoliant pour le visage avec du marc de café.

Exfoliant visage DIY