Plus que 39 € pour bénéficier de la livraison gratuite en point relais.

La purée d’amandes complètes bio

La purée d’amandes complètes bio

Durée < 3min ; Date de clôture: 25/02/2021

Oh purée, elle nous fait déjà saliver ! En fonction de chacune de vos réponses, le prix et l'impact carbone varient (données calculées avec notre partenaire Etiquettable). Le modèle est basé uniquement sur la purée 100% d’amandes complètes 700g, nous déclinerons au mieux vos demandes sur les autres produits de la gamme (purée de noisettes, sésames, cacahuètes...). La purée d’amandes complètes est faite à partir d’amandes dont on a gardé la peau, la purée est plus forte en goût et plus nutritive qu’une purée d’amandes blanches (ou amande mondée). La production des amandes Bio représente 5% de la production mondiale et le prix au kilo est deux fois plus cher que sur des amandes conventionnelles. La rareté en bio de ce fruit à coques fait que le prix du produit est cher mais en achetant plus de bio vous encouragez les producteurs à développer cette filière !

N'hésitez pas à cliquer sur "voir + d'infos" pour en apprendre davantage !

A vous de jouer !

Cahier des charges à valider

voir + d'infos

Plus on s’éloigne, plus l’impact carbone est élevé et plus les coûts logistiques sont importants. En France, l’amandiculture bio, c’est-à-dire la culture des amandiers, a progressivement été laissée à l’abandon face à la concurrence internationale et la présence de certains ravageurs comme la “guêpe de l’amande”. Par conséquent, les amandes françaises bio sont deux fois plus chères que celles de nos voisins européens et nous importons plus de 90% des amandes que nous consommons.

  • Italie/Espagne : Le climat méditerranéen en Italie et en Espagne est favorable à l’amandiculture. Ces deux pays sont les plus gros producteurs européens et proposent des amandes de très bonne qualité à un prix abordable.
  • Californie : la Californie concentre à elle seule 80% de la production mondiale d’amandes, les amandes produites en masse de façon industrielle y sont moins chères. Toutefois, il faut 4L d’eau pour produire une amande. Ainsi la production des 1 M de tonnes annuelles d’amandes californiennes est à l’origine de sécheresses dans cet État aride et d’une forte ponction des nappes phréatiques.
voir + d'infos
  • Purée d’amandes torréfiées (type Jean Hervé®) : Ce sont les purées classiques ! Les amandes sont broyées après séchage à haute température. La purée a un délicieux goût grillé caractéristique. 
  • Purée d’amandes crues (type Perl’amande®) : Les amandes sont pressées à froid ce qui permet de conserver un peu mieux les nutriments. Cependant, le goût est plus proche de l’amande crue et ne fait donc pas l'unanimité.
voir + d'infos
  • Proche des producteurs : l'impact carbone est moins élevé, cette option évite les kilomètres de route entre les champs et le lieu de transformation.
  • Sans importance : un lieu de transformation éloigné des champs implique du transport et donc un impact carbone plus élevé. Pas sûr que la planète apprécie !

Nous vous proposons uniquement un pot en verre car son taux de recyclage est de 85% contre 29% pour le plastique.

  • Verre + bouchon en métal : le verre conserve bien les aliments et affiche un taux de recyclage de 85%. Le métal protège très bien de la lumière et de l’oxydation, il est léger et affiche un taux de recyclage proche des 100% ! En revanche, il est un peu plus cher que le bouchon en plastique.
  • Verre + bouchon plastique : le seul avantage du bouchon en plastique polypropylène est qu’il est bon marché. Le plastique est un matériau poreux ce qui augmente le risque d'oxydation. Si son impact carbone est faible car le plastique a l’avantage d’être léger à transporter, son taux de recyclage est de 29%.

Ici, pas de chichi, c’est une question d’usage et de quantité d’emballage ! Plus un format est grand, moins il est polluant puisque la quantité d’emballage utilisée est moindre et moins il est cher car les coûts liés à sa production sont moindre.

voir + d'infos

Plus d'informations...

Origine des amandes

Plus on s’éloigne, plus l’impact carbone est élevé et plus les coûts logistiques sont importants. En France, l’amandiculture bio, c’est-à-dire la culture des amandiers, a progressivement été laissée à l’abandon face à la concurrence internationale et la présence de certains ravageurs comme la “guêpe de l’amande”. Par conséquent, les amandes françaises bio sont deux fois plus chères que celles de nos voisins européens et nous importons plus de 90% des amandes que nous consommons.

  • Italie/Espagne : Le climat méditerranéen en Italie et en Espagne est favorable à l’amandiculture. Ces deux pays sont les plus gros producteurs européens et proposent des amandes de très bonne qualité à un prix abordable.
  • Californie : la Californie concentre à elle seule 80% de la production mondiale d’amandes, les amandes produites en masse de façon industrielle y sont moins chères. Toutefois, il faut 4L d’eau pour produire une amande. Ainsi la production des 1 M de tonnes annuelles d’amandes californiennes est à l’origine de sécheresses dans cet État aride et d’une forte ponction des nappes phréatiques.
Amande crue / torréfiée
  • Purée d’amandes torréfiées (type Jean Hervé®) : Ce sont les purées classiques ! Les amandes sont broyées après séchage à haute température. La purée a un délicieux goût grillé caractéristique. 
  • Purée d’amandes crues (type Perl’amande®) : Les amandes sont pressées à froid ce qui permet de conserver un peu mieux les nutriments. Cependant, le goût est plus proche de l’amande crue et ne fait donc pas l'unanimité.
Lieu de transformation du produit
  • Proche des producteurs : l'impact carbone est moins élevé, cette option évite les kilomètres de route entre les champs et le lieu de transformation.
  • Sans importance : un lieu de transformation éloigné des champs implique du transport et donc un impact carbone plus élevé. Pas sûr que la planète apprécie !
Emballage

Nous vous proposons uniquement un pot en verre car son taux de recyclage est de 85% contre 29% pour le plastique.

  • Verre + bouchon en métal : le verre conserve bien les aliments et affiche un taux de recyclage de 85%. Le métal protège très bien de la lumière et de l’oxydation, il est léger et affiche un taux de recyclage proche des 100% ! En revanche, il est un peu plus cher que le bouchon en plastique.
  • Verre + bouchon plastique : le seul avantage du bouchon en plastique polypropylène est qu’il est bon marché. Le plastique est un matériau poreux ce qui augmente le risque d'oxydation. Si son impact carbone est faible car le plastique a l’avantage d’être léger à transporter, son taux de recyclage est de 29%.
Format

Ici, pas de chichi, c’est une question d’usage et de quantité d’emballage ! Plus un format est grand, moins il est polluant puisque la quantité d’emballage utilisée est moindre et moins il est cher car les coûts liés à sa production sont moindre.

L’amande c’est ...
Prix adhérent :
- € / 700 g
Score carbone :
- gCO2/100g